Bâtir une communauté

Bâtir une communauté constitue un modèle de collaboration axé sur la famille qui inclut la personne vivant avec une incapacité et les membres de sa famille dans un processus de recherche de solution. L’objectif de ce processus consiste à créer une vie sûre, épanouissante et utile à la personne qui vit avec une incapacité afin qu’elle devienne un membre actif de sa communauté et partage ses talents avec les autres.     

Lorsque Jonathan s’est joint au programme Bâtir une communauté, il était déjà impliqué dans divers programmes et activités au sein de la communauté. Cependant, en raison de sa communication et de ses intérêts limités, il avait de la difficulté à se connecter avec les gens et sa famille n’avait pas établi de soutien ni de plan d’avenir pour lui. Pour peu que nous sachions, dès le début de nos interactions avec la famille de Jonathan, les travailleurs de soutien et les autres membres de sa communauté immédiate et élargie, son réseau s’est formé rapidement pour atteindre un effectif de plus de 10 personnes. Nous avons réalisé qu’en lançant une simple invitation que de nombreuses personnes attendaient uniquement une occasion favorable pour s’impliquer dans le réseau de soutien et de soins de Jonathan. Aujourd’hui encore, après plus de trois ans dans le programme, le réseau continue de se réunir régulièrement et ses membres ont fait des interventions à plusieurs reprises pour soutenir Jonathan et sa famille dans divers domaines, tels que les soins de répit, la planification d’urgence, les activités professionnelles et les habiletés sociales, afin d’accroitre son autonomie à la maison et dans sa communauté.” 

Vision

Créer une vie sûre, épanouissante et utile à la personne qui vit avec une incapacité afin qu’elle devienne un membre actif de sa communauté et partage ses talents avec les autres.  

Convictions

Nous croyons en un avenir où les personnes ayant des handicaps :

  • mènent leur vie comme des membres valorisés de notre ville.
  • se construisent une vie épanouissante.
  • bénéficient de la sécurité et de la sûreté que rendent possible de solides relations personnelles.
  • font partie d’une collectivité aimante et vibrante qui les encourage à la contribution sociale.
  • jouissent d’une sécurité financière.

But

  • Offrir des services de planification adaptée aux besoins des familles ayant un parent qui vit avec un handicap, sur la base de responsabilité envers l’individu et les familles.
  • Fournir, par l’entremise d’un facilitateur (ou d’une facilitatrice) communautaire spécialement formé, de l’aide pour créer un réseau de soutien personnel destiné à assurer un avenir sûr et sécuritaire à la personne ayant un handicap.
  • Offrir des occasions de réseautage aux familles pour qu’elles puissent se rencontrer et établir des liens entre elles.
  • Offrir au moyen des séries éducatives sur la croissance d’ABLE2 des ateliers réguliers à l’intention des familles et des particuliers portant, par exemple, sur les testaments, les fiducies et la planification successorale, les régimes enregistrés d’épargne‑invalidité (REEI), etc. Remarque : Les familles inscrites au programme appelé Bâtir une communauté (anciennement connu sous le nom de Réseaux pour la vie) avant le 1er Mars 2021 bénéficient chaque année de trois ateliers gratuits dans le cadre de ces séries.
  • Offrir des activités récréatives à l’intention des particuliers et de leurs familles.

Ateliers

Des ateliers portant sur des sujets d’intérêt ont lieu tout au long de l’année. Ces ateliers sont mis au point avec des experts en planification pour les personnes ayant des handicaps.

Les familles préalablement inscrites au programme Bâtir une communauté (anciennement connu sous le nom de Réseaux pour la vie) avant le 1er Mars 2021 bénéficient de trois ateliers gratuits chaque année sans aucun frais supplémentaire. Pour profiter de cet avantage, ces familles sont priées de prendre contact avec la gestionnaire de programme à l’adresse khowson@able2.org afin de communiquer leur intention d’assister à une séance particulière.

Les éventuels sujets d’atelier comprennent :

  • Testaments, fiducies et planification successorale
  • Régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI)
  • Fiducies Henson
  • Transition après l’école secondaire

Publications

Toutes les familles reçoivent un exemplaire de la publication

  • Safe and Secure – a guide to creating a good life for people with a disability (disponible en anglais seulement)

Activités sociales

L’aide généreuse du Fran Ages Recreational Fund permet aux familles d’organiser des activités amusantes au profit des participants. Ces activités constituent également des occasions pour les familles de partager leurs préoccupations et leurs succès les unes avec les autres. Le soutien administratif est fourni par ABLE2 aux familles qui sont chargées de diriger la planification de chaque événement.

COORDONNÉES

Pour de plus ample information, veuillez communiquer avec nous à

info@able2.org
613-761-9522 poste 223

FOIRE AUX QUESTIONS

Comment cela fonctionne-t-il?

Bâtir une communauté constitue un modèle de collaboration axé sur la famille qui inclut la personne vivant avec une incapacité et les membres de sa famille dans un processus de recherche de solution. L’objectif de ce processus consiste à créer une vie sûre, épanouissante et utile à la personne qui vit avec une incapacité afin qu’elle devienne un membre actif de sa communauté et partage ses talents avec les autres.     

Ce programme fournit :

  • un processus axé sur les résultats avec la responsabilité première envers les individus et leurs familles.
  • de l’assistance par l’entremise d’un facilitateur (ou d’une facilitatrice) communautaire formé dans la création d’un réseau ou d’un cercle de soutien à l’intention d’une personne vivant avec un handicap.
  • des opportunités de réseautage au profit des familles.
  • des ateliers réguliers à l’intention des familles et des individus dans le cadre de notre série de croissance éducative. *
  • des activités récréatives à l’intention des individus et des familles.

*Les familles qui faisaient partie du programme Réseaux pour la vie avant le 1er Mars 2021 bénéficient de trois ateliers gratuits par an. Communiquez avec la gestionnaire de programme à l’adresse khowson@able2.org afin de profiter de cet avantage.

Est-ce que le programme vos convient?

Le programme Bâtir une communauté aide les familles à planifier l’avenir de leur enfant ou leur parent ayant un handicap. Il permet aussi de développer un réseau de soutien susceptible d’aider la personne vivant avec un handicap à mener une vie enrichissante et un avenir sûr et certain.

Si vous êtes une personne ayant une incapacité, un membre de la famille qui prend soin d’une personne vivant avec un handicap, un proche aidant, un travailleur social ou un autre professionnel (planificateur financier, courtier d’assurance ou avocat), le programme Bâtir une communauté devrait alors faire partie de votre plan de soutien global.

Bâtir une communauté offre ce service par l’entremise d’un facilitateur (ou d’une facilitatrice) communautaire professionnel bienveillant qui communique régulièrement avec la personne et gère ses réseaux de soutien à mesure qu’ils s’agrandissent et évoluent.

Ce programme offre aux parents des ateliers réguliers et des occasions d’établir des liens avec d’autres familles.

Deuis combie de temps le programme existe-t-il?

Bâtir une communauté, anciennement connu sous le nom de Réseaux pour la vie, a été lancé à Ottawa en 1999 par un groupe de parents concernés par la situation de leur être cher. L’organisme a fusionné avec ABLE2 d’Ottawa, anciennement Parrainage civique, en 2010. Ce programme est désormais connu sous le nom Bâtir une communauté d’ABLE2 à compter du 1er Mars 2021.

Qu’est-ce que le PLAN?

Le PLAN (Planned Lifetime Advocacy Network de Vancouver) est un organisme à adhésion volontaire établi par et pour les familles déterminées à assurer la sécurité, la sûreté et le bien‑être de leurs membres vivant avec des handicaps.

Quel est le lien entre le programme Bâtir une communauté et ABLE2?

Le programme Bâtir une communauté est l’une des nombreuses filiales nord-américaines du Planned Lifetime Advocacy Networks (PLAN). ABLE2 et Bâtir une communauté se fixent pour objectif d’établir des relations et d’aider les personnes ayant un handicap à vivre une vie épanouissante. L’inclusion sociale et la pleine participation communautaire sont au cœur de toutes les actions réalisées par ABLE2 et le programme Bâtir une communauté.  

Est-ce que le gouvernement ne va pas s’occuper de mon fils ou dfe mon fils ou de ma fille?

Évidemment, les familles peuvent absolument compter sur le gouvernement pour fournir la nourriture, l’hébergement, des programmes et une aide pratique. Mais la vie, c’est plus qu’un endroit où l’on habite et des activités qui nous tiennent occupés. La vie, c’est faire des choix, entretenir de véritables relations, se sentir soutenus lors de la prise de décisions et pendant les périodes de transition, être entourés de personnes qui ont vraiment notre bien‑être à cœur et qui ne sont pas payées pour s’occuper de nous. Les fournisseurs de soins rémunérés ne sont pas longtemps présents dans la vie d’une personne, car le taux de roulement est élevé. Par contre, les amitiés peuvent durer toute la vie. Nous travaillons dans le but d’offrir aux gens une vie agréable.

Qui sont vos facilitateurs (ou facilitatrices) communautaires?

Bâtir une communauté recrute des facilitateurs et des facilitatrices communautaires qui s’intéressent véritablement à l’établissement de relations, qui ont manifestement des liens avec leur propre collectivité et qui ont de l’expérience du travail auprès de personnes vivant avec des handicaps, de solides compétences en facilitation et une ouverture d’esprit. Ces facilitateurs et facilitatrices bénéficient du soutien pour la facilitation, l’établissement de réseaux et les approches créatives de l’établissement de relations. L’équipe rencontre régulièrement la gestionnaire de programme pour partager des idées, des expériences et des stratégies pour l’établissement de réseaux.

Est-ce que les facilitateurs et les facilitatrices communautaires reçoivent une formation?

Oui, les facilitateurs bénéficient continuellement d’activités de formation et de perfectionnement.

Est-ce que je pourrai choisir mon agent de liaison communautaire?

Oui. Nous encourageons les particuliers et les familles à choisir eux-mêmes leur facilitateur (ou facilitatrice) communautaire. La gestionnaire du programme peut toujours leur faire des suggestions au sujet de la personne qui pourrait le mieux leur convenir, d’après l’endroit où ils habitent, leurs buts, leurs intérêts et leurs circonstances personnelles.

Est-ce que je pourrai choisir les membres du réseau pour la vie de mon enfant?

Oui. Les particuliers et les familles collaborent étroitement avec le facilitateur (ou la facilitatrice) communautaire et lui indiquent les personnes qu’ils aimeraient inviter à faire partie du réseau, ainsi que les relations possibles à explorer. Les particuliers peuvent avoir leurs propres idées concernant les personnes qu’ils aimeraient avoir dans leur réseau et le facilitateur ou la facilitatrice en tient compte, sans oublier le but de la famille qui est d’y inclure certains types de personnes de soutien. Le but ultime est de constituer un réseau de personnes qui ont vraiment le bien-être du particulier et de sa famille à cœur dans le but de soutenir la personne à long terme.

Combien de temps faudra-t-il à mon enfant pour trouver un réseau?

Le temps qu’il faut pour bâtir un réseau diffère d’une personne à l’autre. Certaines personnes ont déjà de solides relations et cherchent à officialiser un réseau lorsqu’elles commencent à participer au programme Bâtir une communauté. D’autres arrivent avec de nombreuses relations communautaires potentielles prêtes à explorer et d’autres encore ont peu de liens avec leur collectivité et peuvent même être des nouveaux arrivants de la ville. L’établissement de solides relations qui sont à la fois durables et positives ne se fait pas du jour au lendemain, bien que nous ayons aussi appris que les gens sont souvent très ouverts à soutenir une personne dans le cadre d’un réseau ou cercle plus vaste.

Pourquoi les familles doivent-elles payer pour l’éstablissement d’un réseau de soutien personnel?

Le programme Bâtir une communauté ne bénéficie d’aucun financement gouvernemental. Il compte sur les droits d’adhésion et les efforts de collecte de fonds pour demeurer indépendant et survivre à long terme.

Quel est le coût du programme?

Les coûts comprennent :

  • Des frais uniques comprenant le salaire du facilitateur (ou de la facilitatrice) et la formation qui lui est fournie. Ces frais peuvent être réclamés dans le cadre du financement Passeport à l’aide d’un reçu fourni par ABLE2.
  • Des frais mensuels incluant les coûts administratifs, la formation continue et des taux horaires d’un facilitateur ou d’une facilitatrice communautaire à raison de trois à six heures par mois.  

Puis-je utiliser l’aide financière du programme Passeport our créer un réseau de soutien personnel?

Oui, jusqu’à 2 500 $ par année.

Est-ce que je peux obtenir une aide pour payer les coûts de ce programme?

Non, Bâtir une communauté ne reçoit aucun financement, ainsi les subventions ne sont pas disponibles.

En quoi le programme Bâtir un communauté différe-t-il des autres programmes?

Bâtir une communauté est différent des autres programmes destinés à l’appui des personnes vivant avec des handicaps parce qu’il s’agit d’un processus de collaboration axé sur la famille. Vous avez l’opportunité de décider de vos rencontres avec votre facilitateur (ou facilitatrice) communautaire, des personnes que vous voulez inviter dans votre réseau, de la manière que vous aimeriez réunir les gens, sans oublier les buts que vous voulez atteindre à travers votre réseau. Bâtir une communauté s’occupe d’établir des relations de soutien de longue durée, plutôt que de compter les heures de soutien ou de trouver des activités organisées afin de tenir une personne occupée. Bâtir une communauté est un concept qui peut être adapté aux besoins de chaque individu et de chaque famille, au lieu d’être un programme structuré ayant des paramètres rigoureux.

J’ai déjà un plan établi au moyen du processus de palnification centrèe sur la personne. Ai-je aussi besoin d’un réseau personnel?

Un réseau peut vous aider à mettre votre plan en œuvre.

Comment peut-on être sûr que Bâtri une communauté continuera d’exister à l’avenir?

Le programme Bâtir une communauté d’Ottawa a été modelé sur le programme PLAN de la Colombie‑Britannique qui a gagné des prix. Ce programme existe depuis plus de 20 ans et a servi plus de 5 000 familles. Vingt‑cinq pour cent des personnes soutenues n’ont plus de parent en vie. L’expérience de PLAN prouve que le modèle fonctionne et est durable. ABLE2 travaille de concert avec les facilitateurs (ou facilitatrices) communautaires et les familles afin de créer des réseaux efficaces capables de soutenir les personnes ayant un handicap tout au long de leur vie.  

En tant qu’organisme affilié à PLAN, nous avons accès à leurs ressources et bénéficions de leurs conseils et de leur expérience.

Est-ce que ce programme vise seulement les adultes?

Non. Il n’est jamais trop tôt pour commencer à planifier une bonne vie pour votre être cher. Nos membres ont des enfants de tous les âges et de toutes les habiletés.

Y a-t-il d’autres organisations qui établissent des réseaux de soutien personnels?

Oui. Il y a d’autres affiliés de PLAN partout dans le pays. Il existe aussi des programmes qui utilisent le modèle de réseau de soutien, mais qui ne sont pas affiliés à PLAN.

Puis-je participer au programme sans bâtir un réseau de soutien personnel?

Non. Tous les membres du programme Bâtir une communauté participent à un réseau de soutien personnel.